Women in International Security (WIIS) France

Force instigatrice et fédératrice de changement, dévouée à la promotion des femmes dans la sécurité et la défense en France, et à l'étranger

Courriel: contact@wiisfrance.org

Association Loi 1901 à but non lucratif 

© 2018 by Women In International Security (WIIS) France |  Mentions légales

​À propos

La participation des femmes aux problématiques relatives à la sécurité et à la défense constitue un atout majeur et un enjeu démocratique : atout majeur, car les femmes représentent une ressource précieuse qui continue à être sous-utilisée ; enjeu démocratique, car le débat politique sur les questions de sécurité et de défense dépend de citoyennes informées et engagées.

Women In International Security (WIIS) France fait partie du réseau unique international de WIIS Global - Women In International Security qui, par ses antennes nationales et ses "affiliates" dans le monde s'engage à promouvoir les femmes dans le domaine de la sécurité et de la défense en développant et en activant un réseau spécifique, en proposant des activités ciblées, et en organisant des évènements mettant en valeur l'expertise féminine dans ce domaine pour un public plus large.

WIIS France se distingue par son ouverture, aussi bien en termes de coopération avec d'autres organisations, que par la diversité de ses membres. La promotion des femmes est l’affaire de tous ; tout en offrant un espace dédié aux femmes, WIIS France encourage la participation masculine dans l'association.

"La promotion des femmes est l'affaire de tous"

Notre mission

WIIS France s'engage à construire une communauté d’expertes, de toutes générations et aux expériences diverses afin de promouvoir la représentation féminine dans le domaine de la sécurité et de la défense en France.

 

Notre vision

WIIS France fait partie d'un mouvement global qui vise à changer non seulement le domaine de la sécurité internationale, mais aussi la sphère publique.

 

Notre but ultime est de contribuer à ce que les femmes ne soient plus choisies dans l'intérêt d'un «équilibre entre les sexes», mais reconnues en raison de leur seule expertise.